Emmaüs

image_pdf

Luc 24.13-35

Ils marchaient d’un pas lourd en route vers Emmaüs
Ils avaient le cœur gros, la mort leur avait pris
Le meilleur, le plus cher, de tous leurs bons amis
Leur vie leur paraissait une voie sans issue.

Cela faisait trois ans qu’ils suivaient son parcours
Montant de Galilée jusqu’à Jérusalem
Paroles et autres signes, consolant toute peine
Il leur parlait de foi, d’espérance et d’amour.

—–

Un homme les rejoint qui emboîte leurs pas
Vous avez l’air bien tristes, pourquoi vous lamenter ?
Nous avions un ami, et ils l’ont crucifié !
Mais il serait vivant, on dit n’importe quoi !

Mais l’homme leur dit : « Idiots ! Relisez les prophètes
Qui vous ont annoncé la gloire du messie
Malachie, Jérémie, Jonas et Ésaïe
Ils ont pourtant tenté de vous rendre moins bêtes ! »

—-

Au coucher du soleil, les deux disciples invitent
L’homme à se joindre à eux, pour le repas du soir
Quand il bénit le pain, le rompt, leur donne à boire
Enfin ils reconnaissent celui qui ressuscite.

Quand tomberont enfin les écailles de vos yeux1
En confessant alors celui qui est vivant
Vous changerez de route, repus et en chantant
Pour dire la bonne nouvelle du fils aimé de Dieu.

Stéphane Griffiths

1 Actes 9.18