Une adolescente en famille d’accueil

image_pdf

JEUNESSE

Déracinée, Soledad et sa famille d’accueil, Tiffanie Vande Ghinste, La Boîte à bulles, 2021, 128 p., 20 €

« Tu les aimes autant que tes frères et sœurs ? » Voilà le genre de questions auxquelles la scénariste et dessinatrice, sœur d’accueil, a souvent dû faire face. Dans cet album, elle raconte le quotidien d’une grande famille, sorte de tribu pleine d’énergie de six enfants (dont deux placés) et deux parents, vivant dans une maison en lisière de la forêt. Un quotidien mouvementé, qui le devient davantage lorsque le juge leur annonce que Soledad, 14 ans, a le droit de retourner vivre chez sa mère biologique. Que va alors décider cette jeune ado ? Tiffanie Vande Ghinste ne cherche pas, ici, à disséquer le sujet des familles d’accueil. Elle assume au contraire un point de vue intérieur et émotionnel, et donc forcément partial – comme l’illustre la représentation des assistances sociales en espèces de sorcières. D’un trait remuant et coloré, l’autrice belge retranscrit sa propre expérience, un ressenti personnel mais ô combien précieux autour d’un thème encore peu abordé en bande dessinée.

Aurélien Lachaud