Une mission d’évangélisation en Centre Bretagne

image_pdf

Katie et Matthew Riley sont arrivés en France en 2012 et ont posé leurs valises il y a cinq ans à Pontivy (Morbihan) en Centre Bretagne où ils ont implanté une mission d’évangélisation au sein de l’Église protestante unie de France (EPUdF). Katie et Matt nous font part de l’avancement de leur mission.

Un repas convivial © DR

Nous sommes une des rares Églises missionnaires implantées par l’EPUdF et nous avons le privilège de servir de « laboratoire expérimental » pour ce ministère missionnaire au sein de cette Église historique. Quand nous sommes arrivés à Pontivy, Katie et moi sommes partis de rien, comme des pionniers de l’évangélisation. Aujourd’hui, nous sommes dans la dynamique d’implanter une Église, riche des fruits que Dieu nous a donnés ces cinq dernières années. Nous aimerions partager avec nous notre cheminement, et toutes les rencontres que Dieu a mises sur notre chemin pendant ces cinq années. Notre ministère comporte quatre aspects.

Évangéliser

L’évangélisation peut se décliner de diverses façons, mais notre expérience nous a montré que puisque nous partions de zéro, nous devions compter sur notre implication dans le territoire dans lequel nous vivions. Deux grandes phases peuvent être identifiées : la pré-évangélisation, et l’évangélisation en tant que telle.

La pré-évangélisation consiste à mettre en place des cours d’anglais pour les enfants et les adultes, créer un groupe de femmes/mères, un groupe de théologie et de philosophie, fêter Thanksgiving (60 personnes), inviter à des concerts, des expositions, développer l’hospitalité (c’est la base !), s’impliquer dans l’association des parents d’élèves, le comité de quartier, les nombreuses associations sportives, culturelles…

L’évangélisation à proprement parler comporte des études bibliques, un culte café-croissant, un parcours Alpha pour adultes et ados, et des célébrations autour de Noël et Pâques.

Faire des disciples

Être une Église de témoins est la suite logique de l’évangélisation. Nous proposons des études bibliques personnalisées, des petits groupes de découverte et d’étude de la Bible, ou encore une mini-Église qui se réunit le vendredi soir avec 25 participants.

Implanter une Église

Cette étape a été un peu retardée à cause de la pandémie de Covid. Un mois avant le premier confinement, nous avons initié une rencontre plus traditionnelle. Nous l’avons relancée suite à ce confinement, et le deuxième confinement est arrivé. Nous touchons là à la question de l’avenir : quelle sera notre prochaine étape ?

Proposer des formations

Une des demandes de l’EPUdF était que nous mettions régulièrement en place des formations au ministère de l’évangélisation dans notre région. Notre situation un peu unique pose de nombreuses questions par rapport à ce ministère. Nous accueillons des formations dans l’espace Kelo Mad, et nous nous déplaçons dans d’autres Églises. Nous faisons également partie de la pastorale missionnaire. Matt écrit aussi des articles qui sont publiés dans des publications régionales et nationales.

Rénover les bâtiments

Un cinquième et dernier aspect de ce ministère peut être ajouté : la maintenance des bâtiments et la rénovation. Ce n’est pas ce que Matt préfère faire, mais nous sommes reconnaissants d’avoir un bâtiment qui puisse servir de salle paroissiale pour accueillir divers événements, car cela est essentiel pour assurer une présence dans la communauté.

L’espace Kelo Mad

La salle principale © DR

et le salon © DR

Des rencontres marquantes

Après trois années de ministère à temps complet, et deux années entachées par la pandémie, nous sommes une communauté de croyants vivante, avide de partager l’Évangile à Pontivy d’une façon innovante.
Il est impossible de parler de tous ceux que Dieu a mis sur notre chemin. Nous vous en présentons quelques-uns à titre d’exemples. Les noms et prénoms des personnes ont été volontairement modifiés.

Rock (23 ans)

J’ai rencontré Rock à la salle de sport, et nous avons rapidement fait connaissance. Il a commencé à me poser des questions à propos de tout, de la Bible aux tatouages, en passant par la musique, et il m’a invité à mon tout premier concert de Heavy Metal (et peut-être mon dernier). Nous avons commencé à lire la Bible ensemble, et il est venu à un de nos cultes juste avant le premier confinement. Depuis, nous avons continué à nous voir, au grè de nos possibilités.

Nos conversations nous amènent dans diverses directions. Parfois nous parlons de notre foi, et parfois, nous parlons de tout et de rien en mangeant des beignets (Rock apporte toujours des beignets). Il y a quelques temps, il a commencé à me poser des questions sur le New Âge, la sorcellerie et le pendule qu’il utilise pour retrouver des objets perdus par des amis ou de la famille. Il m’a dit qu’on lui avait récemment demandé d’utiliser son pendule pour retrouver des objets qui avaient disparu, mais qu’il avait l’impression que ce n’était pas bien de le faire, alors il voulait mon opinion. Peu de temps après, il s’est débarrassé du pendule, ce qui a déclenché une dispute avec sa mère, qui le lui avait donné. Cette situation conflictuelle persistante a été une expérience intéressante pour toutes les parties impliquées. Cela a permis à Rock de grandir dans sa foi, de se débarrasser de croyances insensées, et cela l’a aidé à parler de l’Évangile à sa famille. Dieu est à l’œuvre, même si notre foi et notre motivation ne sont pas au rendez-vous ! Je rencontre Rock presque toutes les semaines maintenant pour partager, prier, et grandir dans la foi.

Lila (50 ans)

Nous rencontrons Lila, cadre de santé en Ehpad, et sa fille à l’occasion d’une exposition d’œuvres d’un artiste chrétien, que nous avons organisée dans nos locaux. L’artiste a fait une conférence un dimanche, et nous avons invité Lila et sa fille à rester déjeuner avec nous. Après le déjeuner, elle nous a posé beaucoup de questions sur notre mission. Nous l’avons invitée à un partage biblique. Elle fait maintenant partie de nos membres les plus fidèles.

Marcel et Bernadette (73 et 78 ans)

Matt a rencontré Marcel peu de temps après que nous ayons emménagé à Pontivy, mais, plus important encore, peu de temps après que nous ayons adopté notre chien, Elliot. Matt aime bien aller se promener le long du canal pour prier. C’est là qu’il a rencontré Marcel. Ils sont très vite devenus amis, et alors qu’ils faisaient des promenades de plus en plus longues, Marcel a commencé à parler de Dieu. Bernadette et lui ont rejoint un groupe de partage biblique, et ils croient maintenant en Jésus.

Marie-Gaëlle (45 ans)

Marie-Gaëlle est dans l’association des parents d’élèves. C’est à cette association que Katie l’a rencontrée. Elles ont vite réalisé que leurs filles étaient copines. Marie-Gaëlle est d’abord venue à des événements pour Noël, Pâques, ou à des cultes café-croissants avant de rejoindre un groupe d’étude biblique.

Guérisseurs New Age

La Bretagne est connue pour être une terre de druidisme, et, étant donné que nous sommes basés dans cette région, nous pouvons affirmer sans peine que le courant New Age est beaucoup plus présent que partout ailleurs où nous avons vécu. Récemment, plusieurs « guérisseurs » sont venus nous trouver. Matt a pu parler avec chacun d’entre eux, et nous continuons de les voir à l’occasion.

Katie et Matthew Riley