La tour de Babel revue par Éric-Emmanuel Schmitt

image_pdf

ROMAN

La traversée des temps, tome 2 : La porte du ciel, Éric-Emmanuel Schmitt, Albin Michel, 2021, 583 p., 22,90 €

Dans ce deuxième opus, nous voilà en Mésopotamie, entre le royaume de Kisch où règne la reine Kubaba, vieille et fantasque, qui cherche le bonheur de son peuple, et le royaume de Babel où règne Nemrod, monarque sanguinaire, toujours en campagne pour aller chercher des esclaves parmi les peuples vaincus, main-d’œuvre facile dont il a besoin pour construire sa tour. On va y croiser une galerie de personnages, Noam, bien sûr, et Noura, que nous avions suivis dans le premier tome et qui, foudroyés, sont devenus immortels, Nemrod, Abram qui deviendra Abraham, mais je laisse les surprises au lecteur.
Le roman, qui s’éloigne du texte biblique, questionne sur la manière dont la Bible a été écrite. L’histoire aurait pu être écrite 1500 ans auparavant et aurait pu nous ouvrir à des réflexions riches mais différentes sur la relation de l’Homme à Dieu. Allez jusqu’à la fin du roman. Vous découvrirez la dernière réincarnation de Noura. Étonnant…

Stéphane Griffiths