Rassure mon peuple dit le Seigneur

image_pdf
© EPUdF-Ouest

Ésaïe 40.1-11

Rassure mon peuple dit le Seigneur

Rassure mon peuple, soulage-le, dit le Seigneur
Sèche ses larmes, relève-le, parle à son cœur
Jérusalem s’est acquittée, elle a payé
Le double de ce qu’elle avait pris pour son péché

Entends ce cri dans le désert : faites un chemin !
À vos outils, ne chômez pas, le Seigneur vient
Débosselez, égalisez, aplanissez,
Que vos montagnes et vos collines soient nivelées

Un de ces jours, éclatera la gloire de Dieu
Ils verront tous la délivrance qu’Il veut pour eux
Entends ce cri, dans le désert, l’écho répond
Elle rebondit, elle s’amplifie, l’acclamation !

L’humain ressemble à l’herbe verte haute en couleur
À ses côtés, la fleur éclot, mise en valeur
L’herbe et les fleurs, fanent et dessèchent, passé l’été
Mais la parole, souffle de Dieu, reste à jamais.

Le messager va proclamer sur la montagne
Soyez heureux, et allez battre la campagne
Bonne nouvelle, joignez les mains en porte voix
N’ayez pas peur, votre sauveur est bientôt là

Le seigneur Dieu conduit les brebis qui allaitent
Sur son troupeau  toujours  il veille, Il le fait paître.
Puissant Sauveur, Il règne et nous prend dans ses bras
Il nous assure un avenir, guide nos pas.

Rassure mon peuple, soulage-le, dit le Seigneur
Sèche ses larmes, relève-le, parle à son cœur
Entend ce cri dans le désert : faites un chemin !
À vos outils, ne chômez pas…  le Seigneur vient

Paraphrase de Stéphane Griffiths