Face à un monde d’hommes

image_pdf

HISTOIRE

Femmes de la Renaissance, Sylvie Le Clerc, Tallandier, 2021, 312 p., 20,80 €

Certaines sont connues, d’autres moins, voire pas du tout. Leur point commun : elles ont toutes vécu au temps de la Renaissance dans un contexte religieux mouvementé. Les plus connues sont Marguerite d’Angoulême, Françoise de Foix ou Catherine de Médicis, celles qui le sont moins sont sorcières, sages-femmes ou gardes-malades. Certaines sont protestantes ou adhèrent aux idées de la Réforme. Dans son dernier livre, Sylvie Le Clech, spécialiste du XVIe siècle, dresse le portrait de quinze femmes qui ont lutté pour leur liberté.

Femmes de pouvoir, aristocrates, bourgeoises ou de condition modeste, ces femmes de la Renaissance ont du caractère et de la persévérance. On se laisse captiver par ces histoires qui, sans doute, ont dû arriver à bien d’autres. Au fil des pages, on découvre leur vie, une vie remplie d’embûches et de combats pour faire respecter leurs droits d’épouses et de mères. Le droit de vivre tout simplement.

Élisabeth Renaud


Sylvie Le Clech est conservatrice générale, inspectrice générale des patrimoines au ministère de la Culture. Elle est notamment l’auteure chez Tallandier de François Ier et Philippe Le Bel et, aux éditions Universitaires de Dijon, de La réconciliation de Philippe Duplessis-Mornay.
Sylvie Le Clech donne des conférences et vous pouvez la contacter à cette adresse électronique : le-clech.sylvie@orange.fr.