Écho du Conseil national

image_pdf
Synode national à Sète, octobre 2021 © DR

Le Synode national de l’Église protestante unie de France (EPUdF) qui s’est tenu à Sète du 22 au 24 octobre a élu son Conseil national pour un période de quatre ans. Il est composé de vingt membres, dix pasteurs (cinq femmes et cinq hommes) et dix laïcs (cinq femmes et cinq hommes).

Emmanuelle Seyboldt a été réélue à la présidence du Conseil national © capture d’écran

Le Conseil a réélu à sa présidence la pasteure Emmanuelle Seyboldt. Dans son message d’ouverture au Synode national, elle a insisté sur la nécessité de choisir la confiance et d’oser la confiance. « La pandémie a révélé l’urgence de repenser la relation des humains au monde, à la nature, à la Création… aujourd’hui l’espérance se vit à travers les épreuves, avec les épreuves, en dépit des épreuves… »

Sur le thème Écologie : quelle(s) conversion(s) ?, ce Synode national a été un moment intense de débats et d’orientations pour notre Église avec une décision marquante sur l’écologie et quatre voeux autour des questions relatives aux migrants et à la solidarité. 

Pasteur Daniel Cassou,
Responsable du service communication

 


Repères

L’Église protestante unie de France, membre cofondateur de la Fédération protestante de France, est la principale l’Église protestante française.

  • 300 000 personnes font appel aux services de l’EPUdF.
  • 430 pasteurs, dont 37 % de femmes.
  • 440 paroisses.
  • 900 lieux de culte.
  • 4 % des Français se disent proches du protestantisme.
  • En Europe, les protestants représentent 25 % de la population. Ils sont plus de 500 millions dans le monde.