Des balades au fil des textes

image_pdf
Le groupe au cours d’une randonnée © Xavier de Mazenod

Un temps de rêve, la mer et la forêt pour marcher, des moments de partages bibliques et de prières, une maison accueillante… tout pour réjouir la quinzaine de participants à ce premier Partage & Foi du Protestant de l’Ouest, sur le thème « Comment tout a commencé », fin septembre. Deux participants racontent.

Des marches à son rythme et des moments de partage

Partage biblique animé par Michel Block © Patrice Bouton

Les gens sont venus de la région et au-delà. La maison, c’était la Brise-de-Mer à Saint-Michel-Chef-Chef, un lieu formidable de l’Association d’Entraide de Nantes.
Le bibliste, Michel Block, nous a « bluffés » à travers les trois premiers chapitres du livre de la Genèse (sans trop parler d’écologie et de péché, mais plutôt de dialogue et de liberté…)
Pour les randonnées, Claudie de Turckheim avait choisi des marches adaptées à tous les niveaux entre deux et trois heures par jour, à son rythme.
Des moments de partage autour de l’art de la Bible ont ponctué ces quatre jours avec des photos de Patrice Bouton, des chants composés sur des textes bibliques de Stéphane Griffiths et un conte dit par Sylvette Poulet-Goffard.
Le prochain week-end est en préparation pour ceux qui veulent chanter en chœur et partager autour de textes bibliques. Peut-être en février prochain. Vous serez informés par le site du Protestant de l’Ouest.

Stéphane Griffiths,
Église protestante unie de Poitiers


Pieds au vert, esprit ouvert

© Xavier de Mazenod

La preuve qu’on lit attentivement Le Protestant de l’Ouest : l’annonce d’une cession plein ouest « Bible et randonnée » nous a tentés, mon mari et moi.
Nous sommes d’ailleurs, certes, mais la Normandie est à l’ouest aussi. Et hop, Bible et chaussures de marche ont atterri aussitôt dans le sac. Nous avons aussi des côtes et des chemins de rando sous nos latitudes ! Mais à l’ouest, il y a les pêcheries au carrelet sur pilotis.
On est là, on descend le filet, et on prend du poisson. À la fois prévu et imprévu.
Nous avons commencé par marcher, sur les détours inattendus de Saint-Michel-Chef-Chef. Puis les premiers chapitres de la Genèse, ouverts et disséqués par le pasteur Michel Block, nous ont bien fait marcher les neurones. Si bien que la randonnée du lendemain matin, à Préfailles, était autant marchée que remâchée. Pour la rando à Pornic, notre chemin a relancé les imprévus bibliques.
Au rythme de la marche des compagnons de chemin, la Bible nous offrait des occasions de dialogues sur les éblouissements de la création, mais aussi l’occasion de déguster une huitre, une glace, et la force de surmonter la fatigue d’une hanche ou d’une cheville.
De quoi donner un sens à nos démarches.

Sophie de Mazenod,
Église protestante unie de France, paroisse réformée des pays de l’Orne, Alençon

Ce séjour a inspiré un randonneur : découvrir son conte.