J’ai prié… Sauve-moi s’il te plaît !

image_pdf
© Daniel Reche – Pixabay

Psaume 116

Amour, amour, amour
Mon cœur trémule d’amour
Toujours Dieu veille sur moi
Il me serre dans ses bras

J’étais quasiment mort
Je pleurais sur mon sort
Allongé sur mon lit
Pauvre humain en sursis
Terrassé par la peur
Tout trempé de sueur
J’ai vu le fond du trou
N’en voyant pas le bout

J’ai prié, j’ai prié
Sauve-moi, s’il te plaît
Par ton nom, par ma foi
Ne m’abandonne pas
Mon Dieu est attentif
Il sauve les petits
Il sait prêter l’oreille
Au désarroi des faibles

Et me voilà sauvé
Il m’a ressuscité
Je n’étais qu’endormi
Je retrouve la vie
Mes yeux n’ont plus de larmes
Je me porte comme un charme
Mes pieds qui s’emmêlaient
M’emportent sans tomber

Sur la terre des vivants
Je louerai ses talents
Je marcherai vers lui
Du matin à la nuit

J’ai eu tort de douter
Quand j’étais affligé
Je n’avais plus espoir
Dans l’homme, ce bâtard
Comment rendre au Seigneur
Retrouver ma ferveur
Comment lui redonner
Tout le bien qu’il m’a fait ?

Je lèverai mon verre
Au salut de mes frères
Je louerai le Seigneur
Du profond de mon cœur
Je répondrai présent
À l’appel du Vivant
Pour le Dieu de la vie
Nos jours n’ont pas de prix

Accepte ce présent
Que j’offre en te louant
Car tu as détaché
Ces liens qui m’entravaient
Dans ta maison, Seigneur
Je suis ton serviteur
Avec mes frères et sœurs
Chantant de tout mon cœur

Accompagnant l’obole
J’ai donné ma parole
Tous ils en sont témoins
Et j’en prendrai grand soin
Me revoilà en selle
Je resterai fidèle
Pour trouver le bonheur
En te louant Seigneur

Paraphrase de Stéphane Griffiths