La Terre en partage

image_pdf
Culte d’ouverture du Grand KIFF, le 30 juillet 2021 © DR

Le rassemblement jeunesse prévu en 2020 avait dû être reporté en raison de la pandémie. Malgré le nombre limité de jeunes, il a été riche en expériences humaines et spirituelles.

Le Grand KIFF a eu lieu ! Soulagement, bien sûr, mais surtout joie de voir jeunes et moins jeunes vivre des temps de partage inoubliables. Les 400 jeunes venus de toute la France à Albi, les 150 adultes et les 17 alterkiffeurs ont pu discuter, vivre des temps de culte, jouer, chanter, danser, rencontrer les partenaires, faire le parcours spi… en clair faire la fête dans un esprit sympathique de partage. Ce fut une réussite grâce à l’organisation préalable, la logistique, au cloisonnement en villages qui ne se sont jamais mélangés et au respect strict des consignes sanitaires.

Attentif aux questions écologiques

Le thème du Grand KIFF La Terre en partage a été développé dans trois directions : « Je suis, avec les autres, dans le monde ».
« Je suis » : nous avons retenu la phrase « Il est bon que tu existes » qui traduit l’accueil inconditionnel de Dieu, son amour et une invitation à vivre de l’amour reçu par Dieu.

« Avec les autres, dans le monde » : partager la terre avec les autres découle de la reconnaissance de l’existence d’autrui, du regard porté sur lui et d’une posture d’ouverture, la B attitude (Matthieu 5.3-12) ! L’amour reçu me porte naturelle- ment vers les autres, mais me place aussi dans un souci des autres, ceux plus éloignés avec lesquels je partage la terre et qui pour beaucoup vont souffrir et se déplacer en raison du réchauffement climatique, du manque d’eau, de la famine…

L’étape d’un chemin d’engagement
Ce rassemblement de jeunes est à la fois un événement humain extraordinaire en raison des rencontres et des relations qui se tissent, mais c’est aussi une expérience spirituelle forte : culte dynamique chaque matin, ateliers, tente spi, réflexions…
Le Grand KIFF, une expérience joyeuse, mais plus que cela, un chemin sur lequel on s’engage en tant qu’être responsable empli de confiance et d’espérance.

 Corinne Gendreau,
Journal Ensemble


La revue de presse du Grand KIFF