Des musiques à écouter en septembre

image_pdf

MUSIQUE CLASSIQUE

Liaison extraordinaire : Beethoven

Harmonium & piano
Christoph Lahme et Olivier Drechsel.
VDE-GALLO CD-1621. 2020.

L’harmonium ne sert pas seulement à accompagner les cantiques de nos cultes, il peut aussi devenir instrument de concert. C’est le cas dans cet enregistrement qui nous propose des transcriptions d’œuvres de Beethoven (extraits symphoniques ou de musique de chambre) pour harmonium et piano réalisées par différents auteurs. Christoph Lahme et Olivier Drechsel réalisent cette « liaison extraordinaire » entre l’harmonium Alexandre et le piano Steinway avec beaucoup de délicatesse, dans un esprit d’orchestration très réussi. À découvrir !

Béatrice Verry

 


CHANSON FRANÇAISE

Cœur

Clara Luciani, album, juin 2021.

Les choses sont désormais plus précises : Clara Luciani n’est pas seulement la combattante brandissant La Grenade, exercice de travaux pratiques du féminisme XXIe siècle (« profitez d’une rupture subie pour détruire les clichés complices du patriarcat sur la souffrance amoureuse féminine ; vous avez le temps d’un single »), ni seulement une nouvelle icône glamour combinant Françoise Hardy, Nico et Nancy Sinatra. Son premier album, Sainte-Victoire, s’est vendu à plus de 300 000 exemplaires et elle a enchaîné les collaborations avec Julien Clerc, Thomas Dutronc, Raphaël ou Marc Lavoine.

Il fallait qu’elle amplifie, consolide, confirme. Voici qui est fait avec son deuxième album, Cœur, chef d’œuvre presque narquois tant il éclate d’évidences : tant de talent, tant de clarté, tant de liberté. Car Clara Luciani est incroyablement grave sous sa légèreté affirmée, parfaitement sincère sous l’élégance soignée de la forme, sublimement digne sous les séductions pop assumées. Le funk acidulé Le Reste, le duo Sad and Slow avec Julien Doré, la réflexion sur l’état de fan dans Le Chanteur, tout montre qu’un nouvel âge de la variété renverse l’habituelle frontière entre le divertissement et l’engagement, entre la pétulance et la profondeur.

Bertrand Dicale