Que lire cet été en vacances ?

image_pdf
© Bibliotheek Bornem de Pixabay

Alors que les vacances ont débuté pour certains ou vont bientôt l’être pour d’autres, nous vous proposons quelques livres à emporter « quand nous aurons le temps de lire !… ».

 Le temps de lire, quel euphémisme ! En cette étrange période, nous l’avons déjà beaucoup. Mais le calme des vacances – mer, montagne, campagne – est propice aux lectures estivales.
Qu’avons- nous envie de lire, tout spécialement cette année ? Littérature facile ? Récits de voyages ? Petite ou grande histoire ? Ou bien retour à la réflexion après « cette drôle d’époque » ?

Des lectures accessibles

Une première réponse sera, pour certains, des livres qui dépaysent, font voyager dans des pays de rêve, lointains, exotiques, par exemple à Constantinople ou à Venise (Le Turquetto) ou en Palestine (Rachel et les siens, tous deux de Metin Arditi), au Maroc (Le pays des autres de Leïla Slimani), au Tibet (La panthère des neiges, de Sylvain Tesson), en Islande (Le rouge vif de la rhubarbe de Audur Ava Olafsdottir). Tous ces ouvrages faciles, joyeux et relativement récents donnent envie de lire.

D’autres œuvres récentes et accessibles tiennent le lecteur en haleine. Ce sont des romans comme par exemple L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker qui a pour cadre un grand palace suisse, ou Miroir de nos peines de Pierre Lemaitre qui clôt une grande saga historique de l’entre-deux-guerres en France.

Qui font voyager

Bien des livres ou romans en lien avec l’histoire peuvent faire voyager dans des pays lointains. Civilizations de Laurent Binet ramène au XVIe siècle, au temps de la découverte ou plutôt la non-découverte des Amériques, Le secret de Copernic de Jean-Pierre Luminet plonge dans la Pologne austère en lien avec la Réforme. On peut également se laisser interpeller par les livres étranges de l’auteure polonaise prix Nobel 2018, Olga Tokarczuk, tels Histoires bizarroïdes, Sur les ossements des morts ou bien Dieu, le temps, les hommes et les anges.

Pour les amateurs d’inhabituel surprenant, le dernier prix Goncourt, L’Anomalie d’Hervé Le Tellier, permet de s’évader dans des conditions irréelles, hors du temps ; c’est à la fois un roman policier, d’espionnage, d’amour et de science-fiction. Mais il faut avoir un esprit facilement imaginatif pour apprécier cet ouvrage divertissant très particulier, qui peut être mis en regard de la période de chaos et de bouleversements actuelle… Si vraiment l’on préfère un livre pour réfléchir sur les pandémies et autres grandes maladies dans l’histoire, relire La peste de Camus, mais aussi Entrez dans la danse de Jean Teulé qui raconte une épidémie étrange au XVIe siècle à Strasbourg.

Ou réfléchir

Certains livres font tout simplement du bien et permettent d’assouvir un besoin de spiritualité, par exemple De l’âme de François Cheng, ou Socrate, Jésus, Bouddha de Frédéric Lenoir. Enfin, un retour aux origines du christianisme peut être revivifiant. Pourquoi ne pas se plonger dans un livre de Daniel Marguerat, par exemple Vie et destin de Jésus de Nazareth, qui fait le point des recherches actuelles sur Jésus à la façon d’une enquête policière, d’une manière simple et claire, abordable pour tous ?
Tel un pot-pourri, cette petite énumération aussi éclectique qu’orientée vers le dépaysement permettra à chacun de glisser quelques ouvrages intéressants dans son sac de voyage.

Denise Cousty