Retour sur un exode

image_pdf

HISTOIRE

Que nul ne regarde en arrière, Philippe Massé, Ampelos, 2020, 600 p, 28 €.

Du Briançonnais à l’Oranais, l’exode des derniers Vaudois des Alpes françaises ayant survécu à la persécution catholique du Moyen Âge. Les habitants de Dormillouse, épuisés par des hivers éprouvants et la pauvreté de leur vallée de Freyssinières, décident, à la fin du XIXe siècle, d’émigrer en masse en Algérie, récemment ouverte à la colonisation.

Philippe Massé retrace le récit remarquable de l’émigration collective de cette communauté religieuse de Dormillouse que nous suivons au jour le jour dans son établissement dans trois villages en Algérie. Les nombreux échanges épistolaires entre les colons, leur instituteur Émile Niel, organisateur de cette colonisation, et la communauté internationale protestante bienfaitrice nous décrivent les vicissitudes et réussites de cette difficile adaptation.

Force inaltérable de ces colons pour s’adapter dans un environnement sans commune mesure avec ce qu’ils connaissaient dans les Alpes, mais toujours animés d’une foi infaillible.

Jean-Luc Ruef