Courrier des lecteurs – Qui est Dieu pour toi ?

image_pdf

Quand j’ai écouté les témoignages des jeunes « Qui est Dieu pour moi » à la rubrique jeunesse du Protestant de l’Ouest à l’occasion de Pentecôte, j’ai trouvé somme toute que les paroles étaient assez convenues et sorties tout droit de leur catéchèse et tant mieux. Mais une parole m’a secoué : « Dieu est mon appli ! ».

En fait, Lorelei n’a pas prononcé ces mots puisque sur fond musical elle présentait des feuilles où était écrit sa compréhension de Dieu et mon grand âge aidant j’ai lu, à la place de « Dieu est mon appui », « Dieu est mon appli ». Dans ma tête, je trouvais que pour une jeune fille du XXIe siècle, cela « le faisait grave ».

Un téléphone évangélisateur ?

Mais qu’est-ce que je voulais lui faire dire ? Dieu se télécharge très facilement et même gratuitement ? On a toujours Dieu sur soi, comme son téléphone ? On ne sait pas comment ça marche, mais ça marche ?
Une appli, cela remplit des fonctions particulières (on parle de fonctions applicatives). Quelle réponse y trouve-t-on ? Mais laissons à chacun le soin de répondre à la question dans son cœur.
Et comme on sait que tout ce qu’on dit à son téléphone est répercuté loin loin sur les réseaux des Gafam et autres monstres numériques, de manière invisible, tout ce qu’on dirait à son appli s’en irait évangéliser partout dans le monde et jusqu’aux extrémités de la terre !

Moi, je l’affirme, Dieu est mon appli, AMEN.

Stéphane Griffiths

Note : en consultant internet, j’ai appris que le mot appli au masculin est un objet qui sert à l’attelage des animaux de trait et de labourage. Où l’on est rattrapé par nos démons anciens « Seigneur que ton joug est facile ! ».

Réécoutez les témoignages des jeunes :