Culte pour tous et tous au culte

image_pdf
Un webinaire KT… ” éco- et familio-compatible ” © CG

Les 5 et 6 février a eu lieu une rencontre de catéchètes à distance, un webinaire. 120 personnes se sont connectées pour suivre conférences et ateliers.

Le sujet du webinaire était sensible : comment accueillir les jeunes au culte ? Le Synode national de l’Église réformée de France (ancien nom de l’Église protestante unie de France) en 2011 avait donné un conseil qui ressemble à une injonction : « Il faudra penser la dimension enfance et jeunesse dans tous les cultes ». D’emblée, le « tous les cultes » pose problème, car souvent les enfants participent mensuellement au début du culte avant de rejoindre les salles KT avec leurs monitrices et moniteurs. Et la question de savoir comment ils sont accueillis ou intégrés au culte est rarement posée.

Des cultes pour qui ?

Renversons la perspective : comment faire que les enfants/ados soient nourris en venant souvent au culte ? Et plus largement, comment transformer nos cultes pour qu’ils soient accessibles à tous ?
L’âge moyen des présents au culte retarde souvent une telle réflexion : à quoi bon… ?
L’idée est de réfléchir au moyen d’étendre la surface de contact de la communauté, de créer des liens avec les paroissiens au sens large (ceux qui viennent uniquement pour des actes pastoraux, par exemple).

Des cultes pour quoi ?

Un petit retour sur la psychologie des participants au culte est nécessaire ; très globalement, on peut identifier quatre profils :
– Les conceptuels, qui s’attachent à la pensée, aiment les prédications bien construites et logiques.
– Les expérientiels, chez qui le sentiment prime, l’expérience vécue.
– Les sensationnels qui sont attachés au beau, au décor…
– Les intuitifs qui vivent le culte comme un moment intéressant ou ennuyeux.
La diversité des caractères montre déjà qu’il faut diversifier les approches, ou plutôt les soigner toutes. L’enjeu est de nourrir et permettre à chacune et chacun de se sentir participant « à part entière » du culte. Il se dégage plusieurs types de cultes, en fonction de l’accent sur la méditation, la lecture de la Bible, la fête ou la musique.
La recette pour réussir un culte se révèle par une préparation locale, en groupe selon le projet visé.
Les participants au webinaire ont ainsi suivi des ateliers pour réfléchir aux enjeux, réussites et difficultés de préparer un culte interactif pour tous.

Bilan du webinaire

L’avantage d’un webinaire est clairement la possibilité de participer aux conférences et ateliers dans un temps limité sur un week-end, avec une logistique familiale (vie de famille, enfants…) et écologique (faible empreinte carbone) raisonnée. De ce fait, de nombreux participants étaient présents, détendus et heureux d’être là. Certains ont regretté l’absence de contacts et rencontres informelles qui peuvent avoir lieu lors des week-ends KT.

Corinne Gendreau,
Journal Ensemble


Les ateliers du webinaire

À la suite de ce webinaire, le service national de catéchèse l’Église protestante unie de France propose des ateliers en ligne : « Réflexions », tous les mois de 20h à 21h30 jusqu’en juin 2021 sur différents sujets en lien avec les cultes pour tous. L’inscription est gratuite, mais nécessaire, au plus tard 24 h avant l’atelier choisi.

Les prochains ateliers

– Mercredi 5 mai (atelier 3) : Quelques outils pour raconter la Bible lors d’un culte (kamishibaï, figurines bibliques , chœurs parlés, Godly Play…), avec Claire Cremer et Lucie Moins (Service national de catéchèse).
– Mercredi 26 mai (atelier 4) : La parole illustrée lors du culte (des images, des gestes, des objets… qui parlent) avec Laurence Bohnenblust-Pidoux de Jeunes adultes, Marion Heyl, Sylvie Andreterramorsi (Service national de catéchèse).
– Vendredi 18 juin (atelier 5) :  Comment tenir compte au culte, des personnes à besoins spécifiques ?  avec Christian Appel de la Fondation John Bost.

Pour s’inscrire et choisir le(s) atelier(s) par numéro.
Pistes et échos des ateliers précédents.
Synthèse du webinaire Tous au culte en vidéo.