Pâques c’est autre chose

image_pdf
© Clker-Free-Vector-Images de Pixabay

Marc 16.1-8

Une terrible surprise

Après la mort de Jésus et son enterrement dans un tombeau fermé par une pierre, trois femmes veulent embaumer son corps avec des aromates, comme cela se faisait à l’époque pour honorer les morts.
Arrivées près du tombeau, elles voient qu’il est ouvert et prennent peur. Un jeune homme vêtu de blanc les attend à l’intérieur et leur dit alors : « N’ayez pas peur ! Vous cherchez Jésus de Nazareth, celui qui a été crucifié ? Il est ressuscité, il n’est plus ici. Il vous précède en Galilée, c’est là que vous le rencontrerez. Allez l’annoncer à ses disciples ».
Elles se précipitent hors du tombeau et s’enfuient, toutes bouleversées. Elles ne disent rien à personne, tant elles sont effrayées.

Quand tout est transformé

La peur saisit ces trois femmes devant le tombeau vide. Elles s’attendaient à voir un mort et on leur dit d’aller rencontrer Jésus sur les chemins de Galilée. La peur est un sentiment naturel qui peut naître quand on ne comprend pas, devant l’inconnu. Ici plusieurs choses peuvent faire peur : la mort, l’absence de Jésus, le vide du tombeau, le jeune homme ; tout est nouveau et différent.

© Mustafa Kücük – v. Gruenewaldt de Pixabay

La peur s’en va souvent quand on reconnaît les choses, ou qu’on les apprivoise. Quand on croise un chien dans la rue, on peut avoir peur. Si on reconnaît le chien du voisin avec lequel on a l’habitude de jouer, la peur se change en joie, en plaisir ou en tendresse. Nous pouvons tous citer des moments où nous avons eu peur, puis quand la peur s’est transformée.

Voir différemment

En sortant du tombeau, les femmes de l’Évangile reçoivent une indication : rencontrer Jésus sur les routes de Galilée. Le rencontrer autrement, le voir différemment, apprendre à vivre une autre forme de présence avec lui. Qu’en penses-tu ?
Pour réfléchir, regarde une personne que tu aimes bien, par exemple un commerçant de ton quartier, comme le boulanger. Tu le vois en tant que boulanger. Peux-tu imaginer qu’il a une famille et son rôle de père ? Peux-tu faire le même exercice avec quelqu’un que tu apprécies moins, dans d’autres activités de sa vie ?
Les femmes du tombeau, elles, ont dû transformer leur manière de vivre et de croire en Dieu, après cette histoire. Tu peux lire ce qui s’est ensuite passé, dans la fin de l’évangile de Marc.

Prière

Ô, Dieu, nous nous confions à toi.
Tu es plus sage que nous,
Tu nous aimes mieux
Que nous ne saurions nous aimer nous-mêmes
Et tu nous vois différents de ce que nous pensons être.
Lorsque nous hésitons, tu vois le chemin,
Lorsque nous sommes inquiets, tu souris à la route qui s’ouvre,
Lorsque nous sommes tristes, tu te places à nos côtés.

Ô, Dieu, viens nous montrer ce que tu attends,
Viens changer notre regard
Pour que nous puissions voir les autres
Avec les yeux de ton amour,
Et participer chaque jour un peu plus
À la joie de ce monde que tu as voulu si beau.

Amen

Anaïs Bolterre