Prions pour la Biélorussie *

image_pdf

La Communion des Églises réformées alerte sur la situation actuelle en Biélorussie et invite à l’action et à la prière.

La présidente de la Communion mondiale des Églises réformées en Europe, Martina Wasserloos a écrit récemment un rapport pour faire part de sa grande inquiétude vis-à-vis de la situation actuelle en Biélorussie. ” Comme de nombreux catholiques et membres de l’Église Orthodoxe, des membres de la communauté Réformée ont pris part aux manifestations contre les élections truquées, et contre la dictature arbitraire et violente de Lukashenko. De nombreux membres de la communauté ont été arrêtés et ont été verbalisés. Un représentant de la communauté, que nous avions rencontré lors de notre conseil, et qui a dû fuir à l’étranger, nous a écrit : ‘ Nous demandons votre prière pour la paix et la légalité en Biélorussie, pour l’humanité et les Droits humains dans notre pays. […] À ce jour, plus de 30 000 personnes Biélorusses de toutes les professions et de tous les âges (allant de l’écolier jusqu’à 89 ans! ) ont eu à passer par le tribunal et la […]. ‘ “

La CMER invite à plusieurs actions pour témoigner sa solidarité envers la Biélorussie :

  • Lors des cultes, prier pour les manifestants pacifiques et les prisonniers. (Suggestion de prière d’intercession).
  • Inviter les membres de vos communautés à prendre part aux actions de soutien pour la démocratie et pour celles et ceux en prison.
  • Rechercher les occasions d’informer les politiciens de votre pays de la situation en Biélorussie.
  • Écrire aux prisonniers 

” Chaque carte envoie aussi au régime un signe que les violations des droits humains en Biélorussie sont observées depuis l’étranger et ne seront pas tolérées. Les noms d’environ 220 prisonnier.es politiques et les adresses des prisons peuvent être trouvés sur le site spring96 de l’organisation des Droits humains Vjasna (traduisez: « Printemps »). La plate-forme de soutien Libereco transmet des conseils sur la manière d’écrire les lettres. “

Lettre de la CMER dans son intégralité

* Article paru sur le site de l’Église protestante unie de France.