La persécution des chrétiens en augmentation

image_pdf
© Portes Ouvertes

L’index mondial de la persécution des chrétiens 2021 souligne une augmentation du nombre de chrétiens persécutés à travers le monde en raison de leurs convictions. L’épidémie de Covid-19 a, pour certains, aggravé encore leurs conditions d’existence.

L’association Portes Ouvertes a publié, début janvier, son index annuel mondial de la persécution des chrétiens. L’ONG de sensibilité évangélique estime que plus 340 millions de chrétiens ont été persécutés ou discriminés en raison de leur foi au cours de l’année écoulée.

Un chrétien sur huit

L’intensité des discriminations et de la persécution subie par les chrétiens s’est considérablement aggravée, selon ce rapport : 4761 chrétiens ont été tués et 4277 détenus du fait de leurs convictions, 4488 Églises ont été la cible d’attaques armées. Depuis huit ans, cet indice de la persécution des chrétiens dans le monde est en hausse constante. La persécution a même augmenté de 8,11 % au cours des quatre dernières années. Aujourd’hui, annonce l’ONG, au moins 340 millions de chrétiens sont touchés, soit un chrétien sur huit dans le monde.

Une situation aggravée

La Covid-19 a également aggravé les persécutions contre les chrétiens. Dans plus d’une dizaine de pays asiatiques, les chrétiens, déjà discriminés en temps normal, se sont vu refuser l’aide alimentaire distribuée par les autorités de leur pays en 2020 (Inde, Myanmar, Bangladesh…). Au cours de l’année 2020, les rapports de terrain faisant état d’enlèvements, de conversions forcées et de mariages forcés de femmes et de jeunes filles ont augmenté. L’épidémie a également été un prétexte à une surveillance accrue des Églises en Chine par le pouvoir politique, alors qu’en Colombie ou au Mexique elle a laissé le champ libre aux groupes criminels qui ont resserré leur emprise sur les Églises dans les territoires qu’ils contrôlent.

Gérald Machabert,
Journal Réveil