Une quête spirituelle

image_pdf

Roman théologique

Noëlle et la maison de Pierre, Gilles Carbonell, La Barre Franche, 2020, 159 p., 14 

L’auteur est un protestant engagé dans la théologie libérale. Son livre entend relever le défi d’un dialogue théologique, décliné à l’aune d’une vie, celle de son héroïne Noëlle. Celle-ci, tombée dès sa naissance dans le chaudron d’un protestantisme réformé, a vécu la tragédie de la disparition de son père mort en déportation et de la destruction de sa maison « de Pierre », symbole de ses certitudes enfantines. Le fil conducteur est le questionnement permanent de Noëlle, nourrie de cultures bibliques et travaillée par les incertitudes, les doutes, jusqu’à une perte déclarée de la foi, laquelle n’arrête pas pour autant sa quête.

Cette quête, Noëlle la mène dans un dialogue avec plusieurs figures de la foi. La confrontation avec les textes bibliques est stimulante et le débat constant. Une petite réserve cependant sur le choix de calquer ce questionnement sur la vie de Noëlle dont les pérégrinations sont juste esquissées, alors qu’on peut supposer qu’elles influencent la quête spirituelle de l’héroïne. Les questions abordées restent néanmoins essentielles.

Jean Loignon