Osons une Église créative

image_pdf

Initialement prévu le week-end du 21 novembre sur deux jours à Nantes, puis sur une journée dans trois lieux en simultané, le Synode de la région Ouest s’est finalement déroulé en visioconférence le samedi 5 décembre. Première région de l’Église unie à se lancer dans un Synode régional totalement virtuel, l’Ouest a innové.

© Copie d’écran

Les connexions ont débuté à 9h15. 97 personnes à entrer dans une salle virtuelle, ce n’est pas rien ! 97 élus, représentant les Conseils presbytéraux. Les habitués avaient sagement inscrit leurs prénom et nom qui apparaissaient à l’écran au niveau de leur vignette. Les moins habitués ne l’avaient pas fait. Sous leur visage trônait leur numéro de téléphone ou l’inscription « ipad ». Certains avaient activé leur caméra, d’autres non, mais l’essentiel était d’être là. La consigne était de couper son micro lorsque l’on ne s’exprimait pas, consigne pas vraiment respectée au début mais effet Larsen et autres nuisances sonores ont vite rappelé à l’ordre les étourdis.

Les petites mains bleues

À 9h59, le Synode débutait avec un petit quart d’heure de retard sur l’emploi du temps, rien de bien méchant. Deux QG étaient aux commandes. Le premier à Tours avec, comme il se doit, le président, la secrétaire, la modératrice et les deux vices-modérateurs. Le deuxième à La Rochelle où quatre questeurs se tenaient prêts à comptabiliser les petites mains bleues pour les votes. Et enfin, quatre secrétaires étaient à leur poste chez eux, stylo à la main ou clavier sous les doigts. L’explication obligatoire de la procédure du vote à main levée et du déroulé pratique n’a pris que six minutes. Un record, car trouver le bon bouton en haut ou en bas de son écran, à droite ou à gauche, selon les appareils connectés pour 91 participants n’étaient pas gagné d’avance !

Le petit verre de cognac en moins

Bien sûr, étant donné la durée rétrécie de ce Synode particulier, après les formalités obligatoires, seules les résolutions, les comptes et les diverses élections aux instances de notre Église étaient à l’ordre du jour.
Le point financier mené avec énergie et humour par le trésorier (sans le traditionnel petit verre de cognac) a révélé que la demande d’aide financière auprès des Églises locales, lancée après le Synode régional 2019, a permis d’accueillir sept nouveaux pasteurs dans la région. Un grand merci a été présenté de sa part à toutes les Églises locales.

La caravane du Grand KIFF

Neuf résolutions –et autant de petites mains à lever ou pas– ont défilé, avec explications et questionnements parfois. Des suppressions de postes, mais aussi des créations. L’annulation des postes régionaux « Animation jeunesse » qui existent depuis longtemps sans être pourvus a suscité quelques réactions, vite compensée par l’annonce de la création de quatre postes : un poste à Nantes, un poste d’Animation catéchèse, un poste Évangélisation à Laval et la Mayenne, et enfin un poste régional Présence pastorale en Indre-et-Creuse sans pasteur depuis des années. Et aussi de belles idées à venir comme la mise en route d’une caravane avec à son bord un studio vidéo dernier cri. Conduite par deux pasteurs de la région, la caravane emmènera en juillet prochain une trentaine de jeunes à la rencontre des paroisses durant 25 jours pour terminer son périple au Grand KIFF. Interviews filmés, audio, reportages…, seront à suivre sur internet tous les jours en direct ou en rediffusion. Un beau projet dont nous vous reparlerons sur ce site.

Une organisation d’enfer !

Lorsqu’on avait voté, le joyeux « Haut les mains » de l’animatrice invitait alors à ne plus rien toucher jusqu’à son feu vert. La plupart de ces résolutions ont été envoyées le soir même à l’Union nationale pour être mises au vote le lendemain. Une organisation d’enfer !
L’élection des délégués aux Conseils régional, national et de leurs suppléants étant à bulletin secret, l’exercice était plus problématique mais parfaitement résolu par les organisateurs. Chacun avait reçu dans la semaine trois enveloppes à mettre les unes dans les autres dans un ordre bien précis. Un jeu d’enfant… À 13h30, le 8e Synode de la région Ouest était clos. Un Synode spécial certes, mais néanmoins sympathique, dynamique et convivial !

Élisabeth Renaud, déléguée suppléante
Église réformée de Bourges-Vierzon

Écoutez le message de Jean-Luc Cremer, président EPUdF de la région Ouest, en ouverture du 8e Synode régional Ouest.

Télécharger le message du président en pdf.