Un foulard pour tous et toutes

image_pdf
EEUdF Phare Ouest © Patrick Balas

Les Éclaireurs et Éclaireuses Unionistes de France (EEUdF) lancent l’opération Un foulard pour tous et toutes.

Après avoir réalisé une étude sociologique interne pour comprendre qui sont les familles et les bénévoles qui composent notre association, le conseil d’administration des EEUdF a souhaité aller plus loin dans l’un de ses axes fondamentaux : « en marche vers les autres » ! Au travers de la Corev, la Commission recrutement et valorisation, le mouvement s’est lancé dans une démarche de défi au travers d’une ambition centrale : renforcer notre ouverture et notre mixité sociale, culturelle, géographique. L’opération Un foulard pour tous et toutes a vu le jour dans ce contexte, avec un souhait fort d’affirmer que chaque adhérente et adhérent peut être acteur et actrice d’une plus grande mixité sociale, quelle que soit sa place dans l’association !

Les objectifs 

Principalement, l’idée est d’essayer de rendre possible l’accessibilité de nos activités à des jeunes de tous horizons. Nous avons décliné cette opération au travers de trois axes principaux : la recherche de mixité au sein du monde protestant, le développement du scoutisme sur l’ensemble des territoires (et notamment au niveau du monde rural), l’accessibilité de nos activités avec une attention particulière sur le format des activités.

Les initiatives

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises manières de s’impliquer ! Il n’y a que de belles initiatives et nous rappelons régulièrement que tous les petits pas peuvent permettre d’offrir une plus grande mixité à nos jeunes. En fonction des réalités locales, tous les groupes ne se sont pas saisis de la démarche de la même manière. Pour certains, cela a permis de conforter des actions déjà en place, comme participer à des opérations de visibilité telles que « Campagne à la ville » ou encore à des fêtes d’associations organisées par les municipalités. Pour d’autres, cela a permis de se lancer des nouveaux défis comme le souhait d’inscrire les camps d’été au programme « vacances pour tous » pour permettre à des jeunes de vivre l’expérience d’un camp en nature !

La durée

Pour l’instant, les défis se lancent et il est très important qu’ils puissent s’ancrer dans du long terme. Il n’y a pas de durée d’opération, le souhait de mixité sociale est une envie quotidienne. Il y aura des foulards pour tous et toutes tant que des jeunes souhaiteront expérimenter et jouer avec nous !

Alexianne Graffe et Pauline Coustols, EEUdF