L’EMPP tend la main aux pasteurs et à leur famille

image_pdf

L’Entraide médicale protestante pastorale (EMPP) donne la main aux pasteurs et à leur famille à l’occasion d’une difficulté financière médicale, depuis 93 ans. L’Œuvre, aujourd’hui privée d’une partie de ses ressources par les mesures sanitaires, sort de son silence. Entretien avec Isabelle Horstmann, sa présidente depuis octobre 2020.

Isabelle Horstmann, de l’Église protestante unie d’Orléans © DR

Ésaïe le disait en son temps, « c’est dans le calme et la confiance que sera votre force ». Il faudrait ajouter dans le silence. Pour aider les pasteurs et leurs familles lors de soucis médicaux financièrement délicats, point n’est besoin de tambour ni de trompette.

Servir en silence

Les bénévoles de l’association œuvrent donc en silence, leur charte a même été renforcée cette année en ce sens. Isabelle Horstmann a pourtant la joie de vivre et le verbe haut, comme Catherine Guerlain qu’elle a remplacée en octobre dernier. Mais lorsqu’on aborde le sujet de l’Entraide, elle se fait grave. « Les situations personnelles sont évoquées sur demande d’un président de région ou de la Fondation pour les ministres. Dans cette période troublée, elles sont souvent très difficiles ».

Soutenir ceux qui aident et nourrissent

Comme beaucoup de Français, actifs ou retraités, certaines familles pastorales retardent les soins médicaux nécessaires. Car les prises en charge de mutuelles sont partielles et les aides habituelles ne suffisent pas ou plus quand on a du mal à faire vivre les siens.
On ne saura bien sûr pas le nombre des familles aidées, mais le budget de soutien parle de lui-même : plus de 120 000 € en 2019, essentiellement pour couvrir des frais dentaires et d’appareillage optique ou auditif.
« On est parfois obligés à des trésors de délicatesse pour aborder une famille qui n’ose pas ; pourtant, c’est bien le minimum qu’on puisse faire… certaines ne savent parfois même pas que nous existons car pour elles, c’est la première fois qu’il y a urgence. » Ce soutien financier porte en lui la fidélité et la reconnaissance de générations de protestants, nourris de la Parole.

Faire confiance et s’ouvrir

L’annulation de la vente annuelle pour cause de pandémie prive l’association d’une part importante de ses ressources, au moment où elle en a le plus besoin. Depuis 1927, les stands sont l’occasion de se faire connaître, mais aussi d’échanges et de rencontres plus personnelles. Cela génère ensuite les dons indispensables à l’entraide. Car ici pas de subvention, très peu de frais, juste les aides apportées. La vieille dame est économe.
Elle tend aujourd’hui la main vers les membres de l’Église, pour pouvoir assurer cette fidélité presque centenaire qui la tient debout. Sa présidente est confiante, même si elle avoue entre les mots « qu’il faudra peut-être trouver des moyens supplémentaires ou différents pour se faire mieux connaître aussi des paroisses et des paroissiens, car la vente était vraiment une grosse bouffée d’oxygène chaque année ».

Le calme et la confiance chers au prophète Ésaïe seront encore nécessaires cette année.

Marc de Bonnechose, journal Paroles protestantes Paris

Contact et coordonnées

Entraide médicale protestante pastorale – 11 rue d’Assas 75006 Paris
IBAN – FR76 1027 8060 4500 0213 6180 160    BIC – CMCIDR2A

Nom, prénom …………………………………………………………………………..…

Adresse ………………………………………………………………………………………

Courriel …………………………………………………………………………………………

  • Souhaite être membre – Cotisation 40 €
  • Soutient l’EMPP par un don de …………….… € (un reçu fiscal sera adressé)