La nature n’appartient pas aux Hommes

image_pdf

Enfant

Penss et les plis du monde, Jérémie Moreau, Delcourt Mirages, septembre 2019, 231 p., 25,95 €

Avec son graphisme stylisé, son travail sur la couleur et la variété dans le montage de ses planches, l’album se présente comme un superbe ouvrage. Quant au scénario, il est troublant. Il s’agit d’une fable symbolique, qui semble évoquer de quelle manière l’humanité passe d’une civilisation de chasseurs errants à l’expérimentation agricole. Mais la nature n’appartient pas aux Hommes et elle ne se laisse pas dompter aussi facilement par Penss, le personnage principal. Poète marginal et/ou savant fou, sa volonté de dominer la Terre, en marge du clan, va le mener aux limites de la vie. Une belle (bien que confuse) parabole de notre rapport aux autres et à la Terre. En plein dans les hésitations et tendances actuelles de repli.

Nadia Savin