Venez, même sans argent

image_pdf

Nous vous proposons une liturgie réalisée à partir du livre du prophète Ésaïe (55.29) que vous pouvez reprendre dans vos Églises.

Le livre porte sur trois périodes :

1. 740-700 av. JC : période du prophète (Proto-Ésaïe 1-39). Y sont décrites toutes les intrigues du temps du prophète où sa voix résonne comme la conscience d’Israël.

2. Deux siècles plus tard : la période de l’exil à Babylone (Deutéro-Ésaïe 40-55). Le peuple de Dieu, asservi depuis 40 ans, a besoin d’être raffermi dans sa foi au Dieu de l’univers. À quatre reprises, il est question d’un mystérieux personnage (42.1-7, 49. 1-9, 50.4-11, 52. 13 à 53. 13) que les premiers chrétiens n’ont pas hésité à associer au Christ serviteur :

4 Le Seigneur, l’Éternel, m’a donné le langage des disciples pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu. Il réveille, oui, matin après matin il réveille mon oreille pour que j’écoute comme le font des disciples.
5 Le Seigneur, l’Éternel, m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas rebellé, je n’ai pas reculé.
6 J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe, je n’ai pas caché mon visage aux insultes et aux crachats.
7 Cependant, le Seigneur, l’Éternel, est venu à mon aide. Voilà pourquoi je ne me suis pas laissé atteindre par les insultes, voilà pourquoi j’ai rendu mon visage dur comme une pierre, et je sais que je ne serai pas couvert de honte (chap. 50).

3. La conclusion (Trito-Esaïe 56.66) projette dans l’avenir une exhortation à la repentance du pasteur à son troupeau (voir l’introduction au livre d’Ésaïe par André Chouraqui).

Le chapitre 55 se trouve donc à la fin de la deuxième partie, écrite à la fin de l’exil à Babylone, et en constitue l’apothéose. Il veut convaincre le lecteur de l’abondance de la grâce. Nous ferons un détour par le chapitre 29 pour la prière de repentance.

Proclamation de la grâce – Ésaïe 55.1-2

Le cadeau

Eh ! vous les assoiffés !
De l’eau, buvez !
Et puis de quoi manger
Sans rien payer.

Pourquoi compter ces pièces ?
Est-ce du pain ?
Vous privez-vous de sieste,
Pour ça, pour rien ?

Oui, écoutez-moi bien,
Reprenez-en,
Profitez du festin,
C’est succulent.

Prière de repentance – Ésaïe 29.9-16

Mon Dieu, je suis aveugle,
Abasourdi,
Comme ivre, faible et veule,
Tout étourdi.

Tu envahis mon cœur,
De ton Esprit,
De crainte et de torpeur,
Je suis rempli.

Tu me dis quand je prie,
Assez, Tais-toi !
Arrête cette comédie !
Tu n’es pas là !

Ce que tu fais m’étonne,
Je me crois sage,
Au péché je m’adonne,
Et tu te fâches.

Je me cache pour agir,
Et faire le mal.
La nuit je fais le pire,
Je me sens sale.

Je suis comme l’argile,
Qui ose dire
Au potier si agile :
« Piteux artiste ! ».

Mon Dieu pardonne-moi,
Ôte ma faute,
Que je revienne à toi,
La tête haute.

Accueil du Pardon, rappel de l’alliance – Ésaïe 55.3-5

Venez, tendez l’oreille,
Et vous vivrez
Une alliance nouvelle
À tout jamais.

À David, j’ai promis,
C’est mon témoin,
Chez les peuples soumis,
Il en prend soin.

Une nation inconnue
Tu l’appelas.
Puis une autre est venue,
Sais-tu pourquoi ?

Par le Dieu d’Israël,
À cause de Lui
Me voilà glorifié,
Et embelli.

Par Jésus le Christ, Dieu nous donne la vie. Il nous pardonne tout le mal que nous faisons et nous ouvre à une vie nouvelle.

Amen.

Volonté de Dieu – Ésaïe 55.6-11

Un art de vivre

Cherchez le Seigneur Dieu
Vous trouverez
Chantez, invoquez-le,
Il est tout près

Le méchant abandonne
De guerre lasse,
Car le Seigneur pardonne,
Il se surpasse.

Mes voies ne sont pas vôtres,
Vous vous perdez,
Mes pensées bien plus hautes
Que vos idées.

Comme la neige ou la pluie,
Du ciel descend,
Elle repart et irrigue
Les continents.

Elle apporte au semeur
Nouvelle semence,
Au boulanger, labeur
Pain d’abondance.

Mes paroles font pareil.
À leur retour,
Je veux qu’elles éveillent
À mon amour.

Exhortation- Ésaïe 55.12-13

Vous partirez, chantant,
Joyeux, sereins.
Tous les arbres des champs
Battront des mains.

Où rampaient les buissons
S’élève le pin.
Pour Yahvé, pour son nom
Miracle sans fin.

Stéphane Griffiths, Église protestante unie de Poitiers