Un Synode national pas comme les autres

image_pdf

N’ayant pu avoir lieu en mai dernier, le Synode national s’est tenu en visioconférence le samedi 24 octobre à Paris et dans les différentes régions.

Emmanuelle Seyboldt, présidente de l’EPUdF, en visioconférence au Synode national du 24 octobre 2020 © Claudie de Turckheim

Ce Synode pas comme les autres s’est déroulé sur une seule journée pour examiner les différents rapports du Conseil national et des services nationaux ainsi que les comptes et le budget, réservant le  thème synodal : « Écologie, quelle conversion ? » pour le Synode 2021.

Les délégués de la région Ouest à Nantes © Claudie de Turckheim

Les délégués synodaux de notre région réunis à Nantes, ont plus particulièrement débattu autour des thèmes suivants :

  • La création  d’une équipe nationale chargée d’accompagner le changement : changement numérique bien-sûr mais pas seulement, réfléchir au changement qui n’exclut ni les personnes âgées, ni les jeunes, ni les ruraux. Changement dans notre façon de célébrer, dans notre façon d’être ouvert au monde déchristianisé, par exemple. Réfléchir aussi aux mécanismes nombreux  qui empêchent tout changement.
  • La création d’une commission de liturgie qui s’apprête à travailler sur de nouveaux textes, et l’édition d’un nouveau livre de prières.
  • L’éventualité de transformer le rassemblement national du Grand KIFF en rencontres régionales, en lien avec le contexte sanitaire.

Un seul vœu a été discuté et voté, le « Message aux Églises locales et paroisses de l’Église protestante unie de France » concernant  le drame de Conflans-Sainte-Honorine.

À signaler, la réflexion synodale à venir, de 2022 à 2024, sur le thème suivant : « Quels ministères pour participer à quelle mission, pour laisser advenir quelle Église ? ». Un dossier préparatoire sera envoyé aux Églises locales en février 2021. Le fruit de ce travail sera débattu ensuite en Synode régional puis en Synode national. Il y sera sûrement question de changement, alors préparons-nous.

Claudie de Turckheim, déléguée suppléante