À la rencontre de Christian Roux

image_pdf

Christian Roux est le nouveau président de l’Équipe régionale d’animation financière de la région Ouest (Eraf). Il prend la suite de Francis Moreau.

Christian Roux © DR

Le contrôle des comptes des collectivités locales et les finances de l’Église -laïcité oblige- n’ont aucun rapport. Et pourtant, toute sa vie durant, Christian Roux est passé de l’un à l’autre.

Aider les Églises locales

Juriste de formation, Christian Roux est tout de suite entré au service des collectivités locales puis, il est devenu conseiller dans les chambres régionales des comptes à partir de la fin des années 80. Rennes, Arras, de nouveau Rennes puis La Réunion, avec un passage par la sous-préfecture d’Issoire entre 91 et 93, ses responsabilités l’ont amené à dépasser la comptabilité pour s’intéresser au contrôle des politiques publiques, exercice somme toute plus amusant que de vérifier la bonne imputation comptable des dépenses publiques.
Il ne sait pas dire depuis quand il est membre de l’Eraf. « Notre rôle est d’épauler le trésorier du Conseil régional, Christian Lacroix, explique-t-il, en aidant les Églises locales, les trésoriers mais aussi les conseillers presbytéraux par la mise à leur disposition d’outils d’animation financière, de veiller à la révision des comptes des Églises locales et à leur analyse tous les ans afin de fournir à la Région et à L’Union nationale des outils de comparaison, grâce en particulier au tant aimé Logeas (logiciel de comptabilité pour association) » !

Rester vigilants

Christian Roux, à la retraite, a repris du service (public), à la Cour nationale du droit d’asile où, il préside des séances au cours desquelles est examinée en appel la situation des requérants déboutés du droit d’asile par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.
Et les finances de la Région ? « Compte tenu du Covid-19 et des deux mois d’été, cela ne va pas si mal !, souligne-t-il. Les Églises locales ont été maintenues en haleine pendant tous ces mois par les cultes retransmis, la chorale de Pentecôte, les dons en ligne. Certes il faut rester vigilant et nous y verrons plus clair fin septembre. La Région a été bien pourvue en nouveaux pasteurs cet été. Nous inscrirons donc 32 postes au budget 2021, de quoi nous réjouir ».

Stéphane Griffiths, Le Protestant de l’Ouest