Où en est le mouvement œcuménique aujourd’hui ?

image_pdf
Pasteur Olav Frykse Tveit_ ©Albin Hillert COE

Après dix années comme secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), le Pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises1, quitte ses fonctions pour devenir l’évêque président de l’Église luthérienne de Norvège.

Du fait de la pandémie du Covid-19, la session du comité central du COE, prévue du 20 au 30 mars pour élire le nouveau secrétaire général, a été annulée, ainsi que la soirée de remerciements pour le pasteur Olav Frykse Tveit. Celui-ci a quitté la Suisse, pour prendre ses nouvelles fonctions en Norvège.

Le Comité central du COE désignera le prochain secrétaire général parmi les deux candidats retenus :

– Elizabeth Joy, Britannico-indienne, actuellement à la tête de Churches Together in England2 et membre de l’Église syro-malankare.

– Le révérend Jerry Pillay, Sud-africain, professeur d’histoire de l’Église à l’Université de Pretoria et membre de l’Église presbytérienne d’Afrique du Sud.

Invité avant son départ par la Fédération protestante de France (FPF) à l’occasion de son assemblée générale du 25 janvier 2020, le pasteur Olav Fykse Tveit, a exprimé sa vision de l’avenir du COE au cours d’une conférence qui répondait entre autres aux questions suivantes : Où en est le mouvement œcuménique aujourd’hui ? Où le Conseil œcuménique des Églises peut-il le conduire à l’avenir ? Quelle place le COE doit-il occuper à l’avenir dans le mouvement œcuménique ?

En conclusion de son allocution, le pasteur Olav Fykse Tveit lance un appel : ” Je suis donc convaincu que l’œcuménisme a beaucoup à offrir aujourd’hui à un monde menacé : un amour plein d’énergie et aux racines profondes. Un amour qui fasse également preuve d’esprit critique, qui assume pleinement ses responsabilités et qui propose un modèle de collaboration créative et engagée dont le monde a désespérément besoin. En tant que chrétiens ou chrétiennes engagés dans l’œcuménisme et en tant qu’Églises formant une communauté fraternelle, nous prenons position pour une espérance chrétienne créative et constructive. Nous travaillons dans un esprit œcuménique – avec un cœur enthousiaste, des bras ouverts et des mains motivées. Notre but est de guérir un monde déchiré par les divisions, les déformations et les préjugés en nous attachant à dire la vérité, à servir la justice et à instaurer la paix. Puisse Dieu continuer à faire en sorte qu’il ne s’agisse pas simplement d’un “œcuménisme” dont on discute, mais d’un véritable mouvement œcuménique “.

Vous trouverez l’intégralité de ce texte ici.

Sources : oikoumene.org et protestants.org.

1COE : plus vaste rassemblement mondial d’Églises avec 349 Églises protestantes, anglicanes et orthodoxes, représente près de 500 millions de croyants. L’Église catholique romaine n’en fait pas partie.

2Churches Together in England ou Les Églises ensemble en Angleterre, regroupe 49 Églises membres présentes dans le pays.