Une interprétation contemporaine de l’Évangile

image_pdf

Quand l’Évangile se raconte : Conférences de Carême 2019, Bruno Gaudelet, Olivétan, 2019, 119 p., 14 €.

Pour les conférences de Carême 2019, l’auteur, le pasteur Bruno Gaudelet, nous présente de courtes autobiographies fictives dans un style écrit pour être lues, racontées. Il cite souvent les textes bibliques, parfois longuement. Une coquille liée au style oral est restée : “pêcheur” pour “pécheur”.

Ces récits à la première personne intègrent des analyses de situation mise dans la bouche des pseudo-auteurs. En voulant ainsi rendre contemporains les récits évangéliques, l’auteur a manifestement choisi un parti-pris d’interprétation. En lisant ces textes on devine rapidement quelles interprétations ne sont pas pertinentes pour l’auteur. L’effort pour raconter des récits entendables aujourd’hui le mène ainsi de temps en temps à des anachronismes culturels, comme par exemple le mot “archaïsme” dans une bouche antique. L’éclairage par le projecteur des Lumières affadit et fait disparaître certains aspects.

Cependant, cette façon de raconter l’Évangile nous amène à regarder ces textes pour ce qu’ils sont la plupart du temps, des récits, et à y entrer comme dans des récits, en y cherchant en permanence quel message pour aujourd’hui on peut y déceler en tenant compte du décalage culturel.
Tous les textes cités sont mentionnés en notes de bas de page et une bibliographie permet de poursuivre la réflexion.

Philippe Cousson