La théologie d’Albert Schweitzer revue par Jean-Paul Sorg

image_pdf

Livre-théologie

Il ne suffit pas de croire, Albert Schweitzer, Jean-Paul Sorg (éditeur scientifique), Ampelos, 2018, 151 p.   

Par une introduction fouillée Jean-Paul Sorg nous présente les textes d’Albert Schweitzer qu’il nous offre, détaillant à la fois ces textes dans leurs cadres historiques et la vie du médecin, théologien et philosophe à cette époque-là. Il s’agit de trois conférences (Le protestantisme et la science théologique, 1903 ; Notre temps et la religion, 1906 ; et Jésus et nous, 1906) ainsi que d’un texte de Schweitzer sur sa théologie qui fut en son temps publiée sous pseudonyme (1926).
Ces textes sont bien sûr datés et marquent un moment de la pensée théologique où étaient importantes les études historiques. On peut noter que Schweitzer a sa propre définition du protestantisme et de la religion. S’il reconnaît Jésus comme un personnage historique, il affirme justement qu’il est vain de le voir comme une personnalité moderne. Dès 1906 il signale que les ressources de la planète ne sont pas inépuisables. Selon son analyse de la vie de Jésus, le caractère apocalyptique de son message l’a conduit à une éthique absolue. Il affirme que parler de Jésus n’est audible qu’en proportion des actions menées en son nom.

Quelques notes, des indications bibliographiques et biographiques complètent l’ouvrage qui ouvre sur un pan de la théologie du début du XXe siècle.

Philippe Cousson