L’ensemble musical confiné de la chorale virtuelle

image_pdf

Qui n’a pas été intrigué par cette famille de musiciens qui crève l’écran au beau milieu du chœur virtuel de Pentecôte « Saint-Esprit Dieu de Lumière » ? Le Protestant de l’Ouest a voulu en savoir plus.

La famille de Céline Plane et Renaud Stahl, et leurs amis pour la chorale virtuelle de Pentecôte.

Céline Plane et Renaud Stahl ont quitté Paris pour se confiner chez des amis dans le Sud Finistère. Ils y étaient encore à la fin du confinement lorsqu’ils ont enregistré le cantique de Pentecôte. Renaud est à l’alto, Céline au violon, leurs trois enfants : Élie au violoncelle, Déborah au violon, et bien sûr, Léa, 2 ans au violon en carton que personne n’a pu rater. Et puis, il y avait aussi les trois enfants de leurs hôtes, violon, alto et violoncelle qui sont aussi leurs élèves, parce que Céline et Renaud sont professionnels et exercent dans deux grands orchestres nationaux. Ils enseignent également dans des conservatoires parisiens. Ils ont formé le Quatuor Dimitri avec deux autres amis et se produisent régulièrement en concert. Ils accompagnent aussi la chorale de la paroisse Pentemont-Luxembourg (Paris 6e) sous la direction de Denise Weber Gascuel.

On imagine les folles soirées musicales qu’a dû connaître la maison de Bretagne tout au long du confinement. Et un grand merci pour leur participation au chœur virtuel de la région Ouest pour Pentecôte 2020.

Stéphane Griffiths, Église protestante unie de Poitiers